Hypnose de rue
street hypnose

Ce n’est pas du spectacle

Il est important d’éclaircir la différence entre hypnose de spectacle et hypnose ludique dans la rue ou ailleurs.

Par définition, les gens qui vont voir un spectacle ont pour but de se divertir. Dans les spectacles d’hypnose, tout est donc mis en place pour amuser ce public. Il y a une mise en scène et un scénario, rien n’est laissé au hasard, et l’hypnotiseur choisit les personnes les plus réceptives dans la salle.

Quand je pratique de l’hypnose ludique dans la rue ou d’autres lieux, le but est de faire vivre une expérience aux volontaires. Comme lors d’une séance d’accompagnement, je fais du sur-mesure, je m’adapte, j’improvise.

C’est bien là le principe de l’hypnose ericksonienne que d’être utilisationnelle et de s’adapter au client.

Street Hypnose ?

Après avoir suivi des séances d’hypnose pour des raisons personnelles et à un moment où je cherchais à me reconvertir, j’ai choisi de m’intéresser de plus près à l’hypnose. Je n’avais alors ni le temps ni les moyens de me lancer dans la formation. J’ai donc passé plusieurs mois sur les forums, les blogs, les vidéos Youtube, les livres, etc. J’ai passé beaucoup de temps pour prendre le plus d’informations possible, mais il me manquait la pratique… L’auto-hypnose ne suffisait plus !

Sur les conseils de ma praticienne, j’ai commencé la formation “street hypnose” de Jean-Emmanuel Combes, qui a écrit La voix de l’inconscient. Dans ce livre, il démystifie l’hypnose et ses techniques, permettant à n’importe qui de se lancer et d’apprendre des suggestions pour créer des phénomènes hypnotiques.

Point important, il insiste beaucoup – et c’est ce qui m’a fait adhérer à sa formation – sur l’éthique dans l’hypnose et sa pratique, avec bienveillance et respect.

Hypnose de rue à Vannes

Après être allé sur Paris pour me former, j’ai rejoint un groupe d’hypnotiseurs de rue sur Nantes (où je vivais à alors). J’ai fait quelques sorties avec eux puis j’ai déménagé à côté de Vannes. Avec un ami que j’ai formé, nous avons commencé à sortir dans la rue, puis quelquefois sur des terrasses pour trouver des volontaires (il s’agit bien de volontaires puisque nous faisons cela gratuitement), principalement sur Vannes et Auray.

Comment ça se passe ? Nous nous présentons et proposons de faire découvrir l’hypnose aux personnes intéressées croisées au hasard, amène toujours des discussion sur les croyances liées à cette pratique. Ensuite, nous invitons les volontaires à vivre des phénomènes hypnotiques en commençant par des jeux d’imagination. En fonction de la capacité de la personne à faire vivre les suggestions, les phénomènes vont du mouvement automatique à l’hallucination, en passant par la catalepsie et l’amnésie (d’un chiffre par exemple). Comme dans une séance d’hypnose, le volontaire a la possibilité à tout moment d’arrêter et il est toujours maître de ce qu’il se passe. Le cadre de départ posé étant ludique, nous veillons à ce que la personne ne vivra que des choses agréables. Nous nous engageons à obtenir le consentement de la personne à chaque suggestions et à respecter son intégrité et sa liberté à arrêter la séance tout au long de l’expérience.

Pourquoi faire ?

L’hypnose a encore une image sulfureuse de technique de manipulation, permettant de faire faire et dire ce que l’on veut à l’hypnotisé. En invitant des volontaires à vivre un état hypnotique, je les amène à prendre conscience qu’au contraire, ils peuvent reprendre le pouvoir sur eux-mêmes. L’hypnotiseur est un guide et le volontaire est l’acteur de son expérience. C’est donc lui qui donne vie aux suggestions.

Pour moi, il s’agit de partager, d’échanger sur cet outil qui me passionne et de faire vivre des phénomènes qui peuvent impressionnant pour le volontaire. Le défi dans cette pratique consiste à sans cesse m’adapter, improviser et partir de ce que le volontaire a envie de vivre pour créer avec lui la meilleure suggestions possible.

Se former

Nous rejoindre

No responses yet

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Articles récents
    Commentaires récents